Silence

Au milieu de la nuit,

Immobile et profond,

Le silence s’ennuie.

Emmuré en lui-même,

Il attend une distraction.

Un bruit, un son.

Un frottement, un grincement,

Un sifflement, un clapotis,

Un souffle, un chuchotement.

Mais rien ne vient troubler sa mélancolie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :